•  

    Comment te sen tu

     

    Comment te sens tu ? David Wilkerson

     

    De nombreux chrétiens mesurent leur vie spirituelle en fonction de ce qu’ils ressentent et sont convaincus de ne pas croître spirituellement. Ils vont régulièrement à l’église, entendent les prédications de la Parole de Dieu, lisent leur Bible et prient avec persévérance. Mais ils ont l’impression de ne pas faire de progrès.

    Un saint m’a dit un jour : “Je pleurais facilement devant le Seigneur, à une époque, mais je ne suis plus aussi sensible à présent. Je ne grandis tout simplement pas.”

    L’apôtre Paul a comparé notre croissance spirituelle à la croissance de notre corps.

    Il dit que notre âme est nourrie de la même façon que notre corps : “Christ, qui est le chef, la tête. C’est de lui que le corps tout entier tire sa croissance comme Dieu le veut, grâce à la cohésion et à l’unité que lui apportent les articulations et les ligaments” (Colossiens 2:19).

    Pour dire les choses simplement, quand tu te confies et résides en Christ (la Tête), une mesure de Sa vie se déverse continuellement dans ton âme. Jésus est une force vive constante dans ton être, un torrent d’eau vive qui ne tarit jamais. C’est pour cette raison que Sa vie se déverse constamment en toi, même lorsque tu dors. Il pourvoit à un renouvellement de Sa vie en toi tous les jours, peu importe comment tu te sens extérieurement.

    Jésus est le pain qui nous a été envoyé du ciel pour construire notre système immunitaire spirituel contre les péchés de toute sorte. Nous n’en voyons peut-être pas de signe extérieur (tout comme nous ne voyons pas notre système immunitaire physique se renforcer). Mais la Parole de Dieu promet que tous ceux qui aiment Jésus vont devenir plus fort dans leur système immunitaire spirituel.

    Réfléchis-y. Tu seras parfois tenté, mais, avec les années, tu as trouvé une force croissante pour résister aux séductions du monde. Tu penses peut-être que ta croissance est terminée, sans plus de progression vers l’avant. Mais Dieu nous a donné cette promesse par Alliance : “Plantés dans la maison de l’Éternel, Ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu” (Psaumes 92:13). Alors sois encouragé : tu es en train de grandir!

    Partager via Gmail Pin It

    3 commentaires
  •  

     IL NE NOUS LAISSERA JAMAIS

     

    IL NE NOUS LAISSERA JAMAIS
    David Wilkerson

    “Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable” (Éphésiens 6:11).

    Des croyants de ce pays déchiré par la guerre qu’est l’Irak témoignent :
    “Les temps difficiles ne viennent pas – pour nous, les temps difficiles sont là depuis des années.”

    Ils ont connu des temps difficiles depuis des générations et ils ont appris à s’accrocher à la foi. Parce qu’ils ont revêtu toutes les armes de Dieu, ils sont équipés pour tenir ferme face au mal et prêcher l’évangile à ceux qui les entourent.

    Je crois sincèrement que la grande majorité des disciples dans le monde d’aujourd’hui subissent les attaques de l’enfer, endurant des situations diaboliques, apparemment sans espoir.

    Et toi ? Si tu n’affrontes pas en ce moment un test de foi, je t’invite à être extrêmement reconnaissant. Mais reste humble et prudent afin que tu ne te vantes pas de ta propre force ni de ta foi.

    Satan attend que celui qui est testé soit fatigué, drainé de toute force et endurance. Il attend jusqu’à ce qu’aucune prière ne reçoive de réponse, jusqu’à ce que tout semble désespéré et que nous soyons arrivés au bout de nos ressources.

    C’est arrivé à Pierre quand il a regardé son Maître être humilié devant le Sanhédrin (voir Matthieu 26:57-58).
    C’est arrivé à Job quand il a été obligé de subir et réfléchir à la perte de tout ce qui lui était cher.

    Des questions ont commencé à s’élever : “Seigneur, où es-Tu ? Pourquoi mes prières ne reçoivent-elles aucune réponse ?”
    Sois prudent parce que c’est à ce moment précis que Satan va implanter son terrible mensonge : “Dieu t’a rejeté. Il ne t’entend pas.”

    Pourtant, Dieu ne t’a pas rejeté – et Il ne le fera jamais.
    Il nous a ordonné d’être prêts en revêtant toutes les armes de Dieu et alors Il nous assure qu’Il ne nous laissera jamais.
    “Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde” (Matthieu 28:20).
    En ce moment même, Il te dit : “Je ne te laisserai jamais.”

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    RESTE TRANQUILLE

     
    Fais-tu face à une situation de crise particulièrement sévère en ce moment ? Tu te demandes peut-être : “Que suis-je sensé faire alors que je me retrouve dans une situation aussi désespérée ? Que dois-je faire quand tout semble sans espoir – quand il n’y a aucun endroit où se tourner et aucune issue visible ? Que se passe-t-il quand je suis vaincu par la peur parce que tout s’effondre autour de moi et que je n’ai aucune réponse à mes problèmes, personne pour me dire comment me sortir de mes problèmes ?”
    Notre Seigneur n’est pas un maître dur et quand Il nous voit dans une situation effrayante et difficile, Il désire nous entendre crier à Lui. Il se réjouit lorsqu’Il entend une prière telle que celle-ci : “Seigneur, j’ai peur ! Tu as toujours été fidèle pour me délivrer et je sais que Tu as la puissance de me délivrer maintenant. Père, je remets ma vie entre Tes mains.”
    Voilà comment Dieu a répondu à Israël quand il a fait face à une crise majeure : “Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Éternel va vous accorder en ce jour… L’Éternel combattra pour vous ; et vous, gardez le silence” (Exode 14:13-14).
    Le Seigneur leur disait : “La première chose que vous devez affronter, c’est votre peur ! Je combattrai pour vous, Je vous sauverai et vous délivrerai. Maintenant, Je veux que vous laissiez cette promesse être votre force. Laissez-la chasser toutes vos peurs !”
    Et Il te dit la même chose aujourd’hui.
     
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    QUAND IL N’Y A PAS D’ÉCHAPPATOIRE

    David Wilkerson

    Nous lisons dans Exode 14 que Dieu dit aux enfants d’Israël de camper devant “Pi-Hahiroth, entre Migdol et la mer” (14:2). Cette endroit était situé entre deux montagnes, avec la mer sur un troisième côté. La seule échappatoire, s’était une route ramenant dans le désert – et cette route était bloquée par l’armée de pharaon.

    Les israélites étaient horrifiés par leur situation et étaient également horrifiés que Dieu Lui-même les y ait conduit !

     Il existait tellement de moyens par lesquels Dieu aurait pu sauver Son peuple. Il aurait pu faire en sorte que les chars des égyptiens perdent une roue, les laissant sans moyen de transport dans le désert et mourir lentement de faim.

    Ou Il aurait pu envoyer la nuée sur le campement des égyptiens pour les plonger dans la confusion, poussant les soldats à courir en tous sens dans le chaos et le désordre pendant des jours. Au lieu de cela, Il a choisi d’envoyer la nuée derrière les israélites en protection.

    Ou Il aurait pu envoyer un ange pour détruire toute l’armée égyptienne en un clin d’œil. Dieu aurait pu choisir de nombreuses façons de les détruire, à n’importe quel moment.

    Mais le Seigneur n’a pas décidé de choisir de telles actions. Au lieu de cela, Il a choisi de mettre Israël dans une situation alarmante et désespérée dont le peuple ne pouvait se sortir pas un moyen humain.

     

    Comment pouvons-nous savoir que Dieu a Lui-même mis en place cette situation effrayante pour tester Son peuple ? Sa propre Parole le dit : “Souviens-toi de tout le chemin que l’Éternel, ton Dieu, t’a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t’humilier et de t’éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton cœur et si tu garderais ou non ses commandements” (Deutéronome 8:2).

    Le Seigneur a conduit Ses enfants dans des situations difficiles pour leur donner l’opportunité de remettre leur vie entre Ses mains – pour se tenir tranquille et Lui faire confiance pour qu’Il leur apporte délivrance et direction.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    VIVRE EN S’APPUYANT SUR LES PROMESSES

    David Wilkerson

    “Souviens-toi de tout le chemin que l’Éternel, ton Dieu, t’a fait faire pendant ces quarante années dans le désert… Il t’a humilié, il t’a fait souffrir de la faim, et il t’a nourri de la manne, que tu ne connaissais pas et que n’avaient pas connue tes pères, afin de t’apprendre que l’homme ne vit pas de pain seulement, mais que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l’Éternel” (Deutéronome 8:2-3).

    Je me répète ces mots toute la journée :

    “Je vis de chaque mot qui sort de la bouche de Dieu.”

    Si on ne peut pas faire confiance à la Parole de Dieu – si la Bible n’est pas la Parole inspirée par Dieu – alors la vie est vaine. Il ne peut pas y avoir d’espoir sur cette Terre.

    Quand Israël a reçu cette parole du Deutéronome, les conditions dans le désert étaient devenues très effrayantes pour eux. Dieu avait permis que Son peuple expérimente la soif et la famine et maintenant, de la bouche même de l’Éternel, nous entendons ces mots : “Je t’ai humilié et J’ai permis que tu souffres de la faim et de la soif. Pourquoi ? Parce que je cherchais à te faire connaître que tu peux Me faire confiance. Tu peux vivre en t’appuyant sur Mes promesses.”

    Dieu n’allait pas laisser Son peuple mourir de faim ou de soif. Il savait exactement ce qu’Il ferait pour les délivrer. Et, bien-aimé, Dieu a aussi un plan pour ta délivrance.

    Oh combien nous avons besoin du Saint-Esprit pour nous conduire et nous réconforter dans nos moments difficiles. Sans Sa présence, Sa direction, Son déversement quotidien de force, aucun de nous ne pourrait y arriver. Aucune détermination humaine ne peut survivre aux tests quotidiens que nous subissons sur le chemin.

    Quotidiennement, nous devons nous pencher sur la Parole révélée de Dieu et faire confiance au Saint-Esprit pour la rendre vivante en nous :

    “Les cieux ont été faits par la parole de l’Éternel, Et toute leur armée par le souffle de sa bouche… Car il dit, et la chose arrive ; Il ordonne, et elle existe” (Psaumes 33:6-9).

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique