• Quelle est la volonté de Dieu pour la guérison des maladies

     

    Quelle est la volonté de Dieu pour la guérison des maladies

    Quelle est la volonté de Dieu pour la guérison des maladies?

     

    Bonjour à tous.

    Aujourd’hui je désire parler de la volonté de Dieu pour la guérison des maladies sous des perspectives variées, afin que nous apprenions à vivre en pleine santé, et vivre dans la guérison.

    J’ai deux objectifs : le premier objectif sera de créer un environnement pour que vous soyez guéris.
    Si vous avez besoin de guérison, alors la Parole de Dieu est ici pour vous guérir.

    Si vous êtes venus dans une attitude d’attente, et que vous réalisez que la guérison est ici en ce moment-même, et que la guérison est en vous en ce moment-même, et si nous commençons à renouveler notre entendement selon ces vérités, et que nos cœurs s’ouvrent à ces vérités, un seul mot de Dieu peut vous guérir immédiatement, là-même où vous êtes assis. Il n’y a aucune raison pour que cela ne puisse pas se produire.

    Nous allons voir plusieurs choses qui, je l’espère, seront une bénédiction pour vous.   

    Voici mon premier objectif : créer un environnement pour vous qui avez besoin d’être guéris.
    Mon deuxième objectif, c’est de vous aider à vous préparer pour être capables de sortir et partager ces mêmes vérités, avec la même conviction, la même révélation, la même assurance, que celles que je vais partager avec vous.

    Et ainsi, ces vérités pourront vous être utiles pour que vous puissiez partager ces vérités avec d’autres.

    Mon désir est que vous puissiez avoir des informations que vous pourrez utiliser dans le service auprès de ceux qui ont besoin de guérison.

    Ce sont là mes deux objectifs.

    La première chose que je remarque quand je lis la Parole de Dieu, quand je lis le Nouveau Testament, particulièrement la vie de Jésus, c’est que Jésus n’a jamais donné d’enseignement sur la guérison.

    Et quand j’ai vu cela, ce fut pour moi comme une surprise, parce que nous passons beaucoup beaucoup d’heures à enseigner la guérison.

    Et il est probable que la raison de ceci, c’est que nous avons 2000 ans de mauvais enseignements à éliminer.

    Il y a beaucoup de traditions, beaucoup de fausses doctrines, beaucoup de conceptions erronées, beaucoup de choses qui ont été ajoutées au Corps de Christ pendant de très nombreuses années.

    Quand nous arrivons dans l’Eglise, nous passons par la nouvelle naissance, mais nous avons la plupart du temps beaucoup de bagages avec nous, quel que soit le passé culturel religieux. Nous avons des concepts erronés de Dieu.

    C’est pour cela qu’il faut enseigner de nombreuses fois sur le sujet de la guérison, parce que nous avons besoin de renouveler notre façon de penser conformément à la vérité.

    Jésus n’a jamais enseigné la guérison. Jésus prêchait le Royaume. Et la guérison était le résultat de la prédication du Royaume.

    Alors, commençons en lisant un passage dans le verset de Luc 4:18.
    C’est lorsque Jésus commence son ministère. Il prend le rouleau du prophète Esaïe, se lève dans la synagogue, et dit :

    « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres, il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur ».

    Ainsi, Jésus cite Esaïe comme le point de départ de son ministère, pour nous donner une idée de la raison de sa venue et de son objectif.

    Et nous voyons que son objectif de base est d’apporter la liberté aux opprimés, de libérer les captifs, de guérir les malades, que le trouble porte sur l’esprit, l’âme ou le corps.

    Continuons avec Luc 9:11 : « Les foules, l’ayant su, le suivirent. Jésus les accueillit, et il leur parlait du royaume de Dieu; il guérit aussi ceux qui avaient besoin d’être guéris ».

    Ainsi, quand nous regardons Luc 4:18, et ensuite nous regardons ce verset de Luc 9:11, nous réalisons que Jésus n’a pas enseigné la guérison, il a prêché le Royaume.

    Et comme il prêchait le Royaume, la guérison était un fruit de cette prédication, de ce ministère, de cette manifestation. Jésus est venu pour manifester le Royaume de Dieu.

    Et en faisant cela, il enseignait aux foules comment il faut se comporter. Mais il les libérait aussi de leurs afflictions, qu’elles soient démoniaques ou physiques.

    Et pour nous aujourd’hui, la prédication du Royaume devrait être manifestée par des guérisons. Elle doit être accompagnée par des guérisons. Il devrait toujours y avoir la guérison qui suit l’Évangile.

    Ce devrait être aussi courant que des personnes qui parviennent au salut.

    En d’autres termes, ma réflexion personnelle à ce sujet c’est que lorsque quelqu’un est né de nouveau il n’y a aucune raison pour laquelle il ne devrait pas être rempli du Saint Esprit et guéri simultanément.

    C’est le même message de l’Évangile. Malheureusement, nous avons divisé cela en différentes parties et nous avons séparé les choses, et quelques parties ont été rendues plus importantes que d’autres.

    Bien sûr, le salut est la partie la plus importante, être né de nouveau, avoir été pardonné du péché, mais il n’y a aucune raison de séparer le bénéfice de la guérison de cela. Il n’y a pas de raison de séparer le baptême du Saint Esprit non plus de cela. Aucun d’entre eux ne devrait être des évènements séparés.

    Et nous allons voir cela dans le livre des Actes, au chapitre 8. Et si je choisis ce passage c’est parce que cela traite de Philippe qui n’est pas l’un des douze. Il a été choisi pour servir aux tables, et j’ai pensé : Eh bien, nous pouvons facilement nous identifier avec lui. C’est un simple garçon dans l’Eglise, il n’est pas quelqu’un de particulièrement spécial.

    Il est rempli du Saint Esprit, et nous aussi, nous devons tous être remplis du Saint Esprit.

    Et alors, il part et il prêche. Nous lisons dans Actes 8, aux versets 5 à 7 : « alors Philippe descendit dans la ville de Samarie, et leur prêcha Christ ».

    Il n’a pas prêché la guérison, il a prêché Christ.

    « Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait. Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris ».

    Ainsi, il était en train de prêcher Christ. C’est ce garçon qui avait été mis à part pour servir aux tables. Il était en train de prêcher Christ, et cependant la guérison faisait partie des conséquences de cette prédication.

    Si nous prêchons le Royaume, si nous avons le bon message, alors nous verrons les mêmes résultats qu’ils ont vus dans le livre des Actes.

    Et nous le verrons si nous avons la bonne conception de ce que doit être le message, si nous comprenons que le message est pour l’esprit, l’âme, et le corps de l’homme, pas seulement pour l’esprit.

    Bien sûr que le plus important c’est la compréhension de la partie spirituelle, la vie éternelle, le pardon, mais quand tout cela est acquis, les autres bénéfices doivent également faire partie de l’ensemble.

    Et nous devrions être remplis du Saint Esprit. Si nous avons des oppressions démoniaques, nous devrions être libérés, si nous avons des limitations physiques, nous devrions être guéris. Tout cela devrait arriver, cela peut arriver à l’instant-même.

    Et je ne saurais trop souligner l’importance de ce qu’au fur et à mesure que nous avançons dans ce sujet, vous devez ouvrir vos cœurs à chaque mot de la Parole de Dieu que nous lisons.

    Et si vos cœurs sont ouverts à ces vérités que je partage avec vous, si vous êtes dans l’attente, la guérison est ici maintenant.

    Débarrassez-vous simplement de vos conceptions erronées, des préconceptions, des craintes, des doutes, des questions, et laissez simplement le Seigneur Jésus vous apporter la guérison. C’est Sa nature, loué soit Dieu !

    Allons à 1 Corinthiens 4:20.

    Nous sommes en train de parler du Royaume. Jésus prêchait le Royaume. Paul dit : « car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles », il veut dire par là la parole de l’homme, « mais en puissance », qui est la Parole de Dieu.

    Et alors que nous parlons, et que la Parole de Dieu est au milieu de nous, et pendant que vous méditerez sur ces vérités après la réunion, laissez la Parole de Dieu agir en vous.

    Le message du Royaume est un message de guérison, et chacun d’entre nous devrions marcher en bonne santé. Chacun d’entre nous devrions avoir la santé et la guérison dans notre corps. Nous devrions être complètement transformés par la Parole de Dieu.

    Alors nous allons aborder le thème suivant: « La volonté de Dieu c’est la santé et la guérison ».

    La première chose que je désire voir avec vous ce matin, en introduction, c’est que nous soyons tous d’accord en ce qui concerne la volonté de Dieu.
    Quelle est la volonté de Dieu?

    Est-ce la volonté de Dieu que je sois guéri, ou est-ce que Dieu poursuit un but par ma maladie?

    Y a-t-il quelque chose qu’il essaye de m’enseigner par cela, est-il en train d’essayer de me perfectionner ?

    Ou est-ce que c’est seulement sa volonté que quelques-uns soient guéris, et que d’autres ne le soient pas ?

    Je suis en permanence en contact avec des personnes, sur Internet, et par des échanges de lettres, et avec tous ceux qui veulent toujours se mettre eux-mêmes à l’intérieur d’une catégorie, et qui disent: « Apparemment je suis une exception, car je ne suis pas guéri ».

    Eh bien, nous ne sommes pas une exception. C’est nous qui faisons de nous-mêmes une exception. Mais Dieu n’a pas fait de vous une exception.

    Et nous voulons examiner le fait que c’est bien sa volonté de guérir. La foi va naître dès que nous connaissons la volonté de Dieu dans nos cœurs. Toutefois, nous pouvons connaître dans notre intelligence, mais pas dans nos cœurs.

    Mais quand vous connaissez la volonté de Dieu dans vos cœurs, quand vous êtes convaincus, quand il y a une assurance, une révélation, une explosion de : «&

    « L’accomplissement des promesses de DieuL’Église de Dieu est en adultère »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :