• Le sacrifice de Jésus

     

    Le sacrifice de Jésus

    Vous savez certainement qu’autrefois, le peuple de Dieu ne pouvait être purifié de ses péchés que par le biais du sacrifice d’un animal. Il fallait absolument que le sang coule pour qu’il y ait pardon.

    L’auteur de l’épitre aux Hébreux rappelle cette nécessité du sacrifice dans son chapitre 9 au verset 22.

    « Sans effusion de sang il n’y a pas de pardon ». C’est une obligation de la loi mosaïque.

    Cependant, le rituel des sacrifices d’animaux a pris fin, et Jésus va inaugurer une nouvelle alliance en son sang.

    Il s’est offert, lui-même en sacrifice, une fois pour toutes, selon Hébreux 7 au verset 27.

    Il nous convenait, en effet, d'avoir un souverain sacrificateur comme lui, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux, qui n'a pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d'offrir chaque jour des sacrifices, d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple,-car ceci, il l'a fait une fois pour toutes en s'offrant lui-même.

     

    Jésus a donné sa propre vie en sacrifice sur la croix du Calvaire, et c’est grâce à ce sacrifice que nous pouvons obtenir la purification de nos péchés. C’est toujours grâce à ce sacrifice que nous avons un libre accès auprès du père aujourd’hui, et que nous pourrons nous présenter purs devant Dieu au jour du jugement.

     

    Le sacrifice de Jésus à la croix, est une preuve de l’amour de Dieu pour les hommes. Romains 5 verset 8

    Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.

    C’est notre foi dans cette œuvre de la croix qui nous ouvre la porte de la grâce de Dieu.

    Le sacrifice de Jésus est l’élément clé de la grâce de Dieu, et pour ceux qui ont encore des réserves, je vous invite à lire ce texte d’Esaïe 53

    Mais Il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui, et c'est par Ses meurtrissures que nous sommes guéris.

      Par Pierre-Yves

     

    « Les règles pour la prospéritéAttache-toi à Dieu plus qu'aux plaisirs de ce monde »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :