• Voici donc comment vous devez prier

     

    Voici donc comment vous devez prier

     

    Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui est aux cieux! Que ton nom soit sanctifié 

    Bien-aimés - Le « notre Père » remplissait les conditions idéales de la prière juive qui devait consister en trois parties : la louange de Dieu, 7 demandes individuelles et une doxologie finale.
    La prière résume l’enseignement de Jésus lui-même sur Dieu notre Père, son règne, sa justice et, par conséquent, la confiance que nous pouvons avoir en Lui, l’amour fraternel commandant le pardon des offenses, la libération du mal dans la tentation. Elle a aussi des éléments communs avec la prière sacerdotale: la glorification de Dieu, l’accomplissement de son œuvre sur la terre, le nom de Dieu, être gardé du Malin et du mal.
    Les pensées fondamentales se retrouvent dans les écrits de Paul.
    L’ensemble de la prière respire une attente joyeuse du monde nouveau dans lequel Dieu seul régnera et où le mal sera définitivement vaincu.
    PERE, tel est le premier mot de cette prière. Cette invocation renferme déjà tout ce qui peut inspirer à l’âme qui prie la confiance et l’amour.
    Quiconque est né de Dieu sur la terre est membre de cette immense famille des rachetés de Christ, avec laquelle nous sommes unis ; un lien nouveau d’une parenté impérissable embrasse les enfants de Dieu.
    Affectueusement à tous! Josy

    Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui est aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; Matthieu 6:9

    Cette prière commence par où toute véritable prière doit commencer, avec l’esprit "d’adoption": "Notre Père". Il n’y a pas de prière acceptable si nous ne pouvons dire "Je me lèverai et j’irai vers mon père". Cet esprit d’enfant perçoit bientôt la grandeur du Père "qui est aux cieux", et accède â la fervente adoration: "que ton nom soit sanctifié". L’enfant balbutiant "Abba Père" se transforme en chérubin proclamant: "Saint, Saint, Saint". Il n’y a qu’un pas de l’adoration extatique â l’ardent esprit missionnaire, qui est le résultat certain d’un amour filial et d’une adoration respectueuse. "Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel".

    Ensuite vient l’expression de dépendance envers Dieu: "Donne-nous aujourd’hui, notre pain quotidien". Etant inspirés par l’Esprit, l’homme découvre que non seulement il est dépendant, mais aussi pêcheur et qu’il doit donc implorer miséricorde.

    "Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons â ceux qui nous ont offensé": étant pardonné, se réclamant de la justice de Christ et se sachant accepté de Dieu, il implore humblement pour une sainte persévérance.

    "Ne nous induit pas en tentation". L’être humain qui est vraiment pardonné, désire ne pas commettre de nouvelles offenses. Le fait d’être justifié conduit â un anxieux besoin de sanctification. "Pardonne-nous nos offenses": c’est la justification, "Ne nous induit pas en tentation mais délivre nous du mal", c’est la sanctification sous sa forme négative et positive.

    De tout ceci résulte cette louange triomphante: "Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, Amen." Nous nous réjouissons que notre Roi règne en providence, qu’il règnera en source de grâce aux confins de la terre, et que son règne sera éternel. Ainsi, depuis le sentiment d’adoption jusqu’â la communion avec notre Seigneur dans son règne, ce court modèle de prière conduit l’âme. Seigneur, enseigne-nous à prier ainsi. Ch. Spurgeon


     
     
    « Le caractère de DieuLa Lèpre »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :